L’eau potable,
une ressource
précieuse et
épuisable !

EN 10 ANS, LES RÉSIDENTS BLAINVILLOIS
ONT RÉDUIT LEUR CONSOMMATION D’EAU
POTABLE DE 21%. BRAVO, ON CONTINUE !

TRAITER ET PRÉSERVER NOTRE RICHESSE

L’EAU POTABLE A UN PRIX!

La proximité de la rivière, ainsi que l’abondance de ses eaux peut nous laisser croire que la ressource est facilement accessible. Les nombreuses sources de gaspillage de l’eau coûtent chaque année des dizaines de milliers de dollars en énergie et en équipements. Il est donc primordial d’adopter les bons réflexes afin d’utiliser judicieusement cette précieuse ressource.

PRENONS SOIN DE NOTRE RESSOURCE!

Pour économiser l’eau potable, il faut s’attaquer aux deux principales sources de consommation de cette précieuse ressource. D’une part, modifier ses pratiques d’entretien et d’aménagement général et paysager. D’autre part, s’assurer du bon état de la plomberie de sa maison ou de son immeuble.

LE LONG TRAJET DE L’EAU

Blainville dépend de la station de purification de la Ville de Sainte-Thérèse pour combler ses besoins en eau potable. Le niveau ainsi que la quantité d’eau disponible dans la rivière des Mille Îles varient au fil des années et des saisons, tant en termes de quantité que de qualité. Assurer un approvisionnement constant en eau potable de qualité estdonc un défi de taille. Pour devenir propre à la consommation, l’eau puisée doit franchir 7 étapes de traitement! En réduisant le gaspillage de l’eau, nous réduisons également la quantité d’eau rejetée à l’égout, qui devra à son tour être traitée. Le gaspillage de l’eau potable coûte très cher aux Blainvillois. C’est pourquoi il est essentiel de réduire sa consommation d’eau potable à des fins non essentielles.

Bons Réflexes à adopter

  • Évitez d’arroser inutilement la pelouse en été et respectez les heures d’arros- age (consultez l’horaire d’arrosage et le règlement sur l’arrosage).
  • Laissez l’herbe coupée sur votre pelouse (subvention pour l’achat de lame déchiqueteuse ou d’une nouvelle tondeuse déchiqueteuse) et coupez votre gazon moins court afin qu’il reti- enne mieux l’eau.
  • Nettoyez les entrées et les trottoirs à l’aide d’un balai plutôt qu’avec le boyau d’arrosage.
  • Lavez votre voiture avec un seau d’eau et munissez votre tuyau d’arrosage d’un système d’arrêt automatique.
  • Installez un baril récupérateur d’eau de pluie sur les gouttières (subvention pour l’achat d’un récupérateur d’eau de pluie) et utilisez cette eau pour arroser vos plantes, fleurs et jardins.
  • Installez une toilette à faible débit et n’activez pas la chasse d’eau inutilement.
  • Prenez des douches au lieu de bains.
  • Installez une pomme de douche écoénergétique et limitez le temps de votre douche.
  • Installez un aérateur pour robinet à faible débit.
  • Placez au réfrigérateur un pichet d’eau du robinet pour éviter de laisser couler l’eau chaque fois que vous en voulez.
  • Évitez de laisser couler l’eau inutilement lorsque vous faites la vaisselle ou que vous lavez vos légumes.
  • Faites démarrer votre lave-vaisselle seulement lorsqu’il est à pleine capacité.
  • Décongelez vos aliments au réfrigéra- teur plutôt que sous l’eau du robinet.
  • Fermez bien les robinets et réparez les robinets qui fuient.

La saine gestion des eaux
de ruissellement

On retrouve dans la nature une abondance d’eau sous forme liquide (pluie) et solide (neige et glace). En milieu naturel, cette eau s’infiltre dans le sol et contribue à maintenir le cycle de l’eau. Cependant, avec leurs surfaces minéralisées (rues, stationnements, toits), les milieux urbanisés génèrent et concentrent de grandes quantités d’eau que l’on doit bien gérer pour éviter les inondations. Ainsi, le branchement adéquat des résidences au réseau d’égout pluvial permet de diminuer les risques d’inondations et de refoulements, de réduire les coûts d’exploitation supplémentaires reliés à ces débordements et à protéger l’environnement. Les eaux de ruissellement doivent donc être récupérées par le réseau d’égout pluvial pour être ensuite retournées dans la nature (lacs et rivières principalement). Il est très important de ne pas les confondre avec les eaux usées sanitaires d’une résidence (évier, salle de bain, etc.) qui doivent, quant à elles, être évacuées par le réseau d’égout sanitaire, puis acheminées vers une station d’épuration pour y être nettoyées et retournées dans les cours d’eau. Ainsi, les gouttières qui sont directement raccordées au drain de fondation ou qui dirigent les eaux pluviales vers le réseau d’égout sanitaire peuvent occasionner des surcharges dans les égouts. D’ailleurs, le rejet des eaux de ruissellement dans le réseau d’égout sanitaire est illégal. Le mot d’ordre est donc de réduire le ruissellement des eaux de pluie en les récupérant pour les réutiliser (récupérateurs d’eau de pluie) ou en les infiltrant directement dans le sol (jardin de pluie).

Bons Réflexes à adopter

  • Débranchez les gouttières du réseau sanitaire.
  • Installez un récupérateur d’eau de pluie (subvention pour l’achat d’un récupérateur d’eau de pluie).
  • Installez un puit ou un jardin d’infiltration des eaux de pluie.
  • Favorisez des revêtements perméables pour votre stationnement.
  • Éloignez le ruissellement des fondations.